Recettes traditionnelles

Cuisiner avec des fleurs dans des plats vietnamiens

Cuisiner avec des fleurs dans des plats vietnamiens

Le Vietnam est connu pour sa culture culinaire unique, ainsi que pour l'utilisation d'animaux et de plantes exotiques dans ses plats locaux. Il n'y a pas grand-chose à perdre et la cuisine locale dépend beaucoup de ce qui est de saison et disponible à l'achat sur le marché.

Si vous voyagez à Viêt Nam, il est important d'avoir l'esprit ouvert sur ce que vous mangez. Si vous cherchez à cuisiner un plat vietnamien unique, oubliez les sandwichs pho, banh mi et com tam.

Voici cinq différents fleurs que vous pouvez utiliser pour cuisiner à la maison. Vous devriez pouvoir en trouver la plupart dans une épicerie vietnamienne ou sur votre marché fermier local.

Fleurs de courge (Bông Bí)

Pendant les étés vietnamiens, les agriculteurs cueillent les fleurs mâles pour les vendre au marché en bottes et préservent les fleurs femelles pour qu'elles portent des fruits.

Les plats qui peuvent être préparés à l'aide de ces belles fleurs délicates ne sont pas compliqués, mais ils nécessitent un peu d'habileté pour conserver leur couleur et leur forme glorieuses. Une astuce astucieuse pour conserver les restes de fleurs de courge est de les mettre au réfrigérateur disposés sur un plat.

L'une des façons les plus savoureuses de préparer les fleurs de courge est de les faire frire. Les fleurs de courge frites farcies aux crevettes vietnamiennes sont un plat très populaire parmi les Vietnamiens, en particulier ceux qui habitent les régions du sud du Vietnam et de Hué. Lorsqu'elles sont frites dans de l'huile chaude, les fleurs deviennent croustillantes. Ils sont ensuite combinés avec les crevettes fraîches hachées et assaisonnées et donnent un plat délicieux.

Fleurs de jasmin du Tonkin (Bông Thiên Lý)

Les fleurs de jasmin du Tonkin peuvent être trouvées partout au Vietnam. En plus d'être utilisé en traditionnel Médicament, ils sont aussi un excellent ingrédient pour la cuisine.

Si vous préférez les soupes plus douces, vous aimerez peut-être la soupe au crabe d'eau douce et au jasmin du Tonkin. La saveur douce de la soupe peut être combinée avec d'autres plats mijotés salés pour un repas plus satisfaisant. Cette soupe est non seulement fraîche et délicieuse, mais les habitants pensent qu'elle aide à réduire les niveaux d'anxiété et favorise une meilleure nuit de sommeil.

Fleurs de bananier (Hoa Chuối)

Les fleurs de bananier peuvent être facilement trouvées dans presque toutes les régions de la campagne vietnamienne, et elles sont normalement consommées comme plat d'accompagnement pour accompagner de nombreuses recettes de nouilles vietnamiennes. Ils peuvent être cuits ou coupés en longues ficelles puis plongés dans du chaud soupe. Une excellente façon de les nettoyer et de les ranger est de les mettre dans un récipient d'eau citronnée.

La salade de fleurs de bananier est l'une des meilleures salades à avoir en été. La texture douce et croquante de chaque fleur se marie parfaitement avec d'autres herbes sur une base aigre-douce de jus de citron, ce qui crée un goût frais et délicieux. La garniture aux arachides frites écrasées ajoute un goût plus profond à la salade, car elle harmonise tous les ingrédients, créant un plat de légumes d'été frais.

Fleurs Sesbania Sesban (Bông Điên Điển)

En raison du système fluvial entrelacé du pays, pendant la saison des inondations dans le sud du Vietnam, il n'y a presque rien à manger, car les cultures et les champs sont submergés par l'eau. Mais c'est à ce moment-là que la couleur dorée brillante des fleurs de sesbania s'épanouit le long des canaux sinueux, des berges des rivières et des petites criques.

Un plat frais fait avec cette fleur est une salade de fleurs de Sesbania sesban aux crevettes et porc. La salade a un goût un peu aigre, un peu sucré et un peu amer, et elle a une texture agréablement croustillante.

Hémérocalle (Bông Kim Châm)

La fleur d'hémérocalle est l'une des plus belles de toutes les fleurs d'été comestibles. Il a le goût d'un croisement entre les asperges et les pois verts lorsqu'il est sauté dans un peu d'ail et d'huile végétale.

Douce et sucrée, la soupe de crevettes à l'hémérocalle aide à refroidir la température de votre corps pendant les chaudes journées d'été.

Pour en savoir plus sur la culture vietnamienne, consultez Tussah sauvage, où vous trouverez de l'artisanat vietnamien et des histoires d'artisans.


Cuisiner avec la fleur de bananier

Becca Dilley / Table lourde

La fleur de bananier, bien que frappante, est une fleur plus à l'aise dans les woks et les casseroles que dans les vases et les centres de table. Avec la plupart des têtes pesant une livre ou plus, les pétales, en fait appelés « bractées », sont trop densément enveloppés pour vraiment fleurir. Mais aussi musclées qu'elles puissent être pour les bouquets et autres, les fleurs de bananier ont des utilisations abondantes dans la cuisine, y compris la soupe, les sautés, les ragoûts de viande et de légumes et les salades. Les pétales internes, ou bractées, sont les parties comestibles. Consommés directement sur la planche à découper, ils sont féculents et amers. Mais une fois trempés dans un mélange jus de citron/eau pendant une demi-heure puis rincés, ils ressemblent à des poireaux, tant en matière (fine avec un léger croquant) qu'en goût (délicat).

Commune à la cuisine d'Asie du Sud-Est, la fleur a de nombreux surnoms : fleur de bananier, cœur de banane et le malheureux vazhai caca, pour n'en citer que quelques-uns. De couleur magenta profond, les fleurs de bananier pendent comme des pendentifs en forme de larme au bout des grappes de bananier et poussent dans les climats tropicaux.

Becca Dilley / Table lourde

Bien qu'ils ne soient pas un aliment de base pour les palais américains, ils peuvent être trouvés toute l'année dans la plupart des épiceries asiatiques ou indiennes. Dans les villes jumelles, essayez le supermarché asiatique United Noodles (2015 E. 24th St., Minneapolis), où les fleurs de bananier coûtent 1,99 $ la livre. Mais appelez à l'avance, car ils ne sont pas toujours en stock.

Choisissez des fleurs fermes avec des feuilles serrées. C'est toujours agréable quand ils sont emballés dans du plastique, ce qui garde les feuilles extérieures cette teinte violette vive et fraîchement cueillie, ainsi que souple. Si vous ne prévoyez pas d'utiliser le vôtre tout de suite, assurez-vous de bien l'envelopper dans une pellicule de plastique ou il se métamorphosera en un gros animal triste et terne du jour au lendemain, comme le mien l'a fait.

La préparation de la plupart des recettes implique un processus simple mais fastidieux pour drainer la sève amère d'entre les bractées. Un bol de taille moyenne rempli d'eau et d'un bon jus de citron frais est conservé à proximité. Ensuite, deux à trois des couches externes dures sont enlevées, révélant des feuilles rose pâle, tendres et comestibles. Plus on pèle près du cœur, plus les bractées sont blanches. Une fois pelées, les bractées doivent être immédiatement immergées dans l'eau citronnée ou le côté déchiré s'oxydera, prenant une couleur de suie inoffensive mais peu appétissante. Et il y a une autre précaution importante: les feuilles sont puissamment attachées à la base de la tige, donc à moins que vous n'ayez des mains surhumaines, vous devrez couper un peu de tige pendant que vous épluchez ou vos mains seront très douloureuses avec le temps tu enlèves la dernière feuille.

Sous chaque couche se trouve une rangée ordonnée de frondes souples à pointe jaune. Ce sont les petits bourgeons qui finissent par devenir des bananes. J'en ai essayé un, et il avait un goût amer comme une peau de banane mûre, allez comprendre. Ces petites fleurs sont également incorporées dans les plats et jetées. Ce processus d'élimination des feuilles, puis des frondes plus petites est répété jusqu'à ce que les feuilles deviennent trop petites pour être pelées. À ce stade, coupez simplement tout ce qui reste de la tige et coupez en tranches ou en dés les plus petites feuilles et le petit cœur au centre. Cette méthode est utilisée dans la recette de la salade de fleurs de banane vietnamienne ci-dessous.

Les fleurs de bananier sont riches en vitamines A et C et contiennent des quantités modestes de calcium et de fer. Et mesdames, écoutez, ils sont même connus pour soulager la douleur des crampes menstruelles, selon la pratique courante des remèdes naturels.

Les fleurs de bananier sont couramment utilisées comme légumes pour la cuisine dans des pays comme le Laos, l'Inde, la Thaïlande, la Chine, la Birmanie, les Philippines, le Sri Lanka et le Vietnam, d'où provient la recette ci-dessous. Si vous cherchez une introduction facile à ce bourgeon séduisant et que les saveurs de poisson ne vous dérangent pas, ne cherchez pas plus loin que cette salade froide savoureuse et nutritive. Tournez le bras d'un ami pour qu'il devienne votre sous-chef pour le reste de la recette pendant que vous préparez la fleur de bananier, et vous allez tous les deux grignoter ce plat frais en un rien de temps.

Salade de fleurs de banane vietnamienne adapté de la recette originale sur BigOven

Sert deux comme plats principaux.

Kelly grêlon / table lourde

1 cuillère à soupe de nuoc mam (sauce de poisson)
2 cuillères à soupe de jus de citron vert
1 cuillère à soupe de sucre
1 poitrine de poulet désossée sans peau, cuite et tranchée finement
1 côtelette de porc désossée sans peau, cuite et tranchée finement
1 ½ cuillères à café de flocons de piment rouge séché ou 1 piment finement haché
1 tasse de germes de soja
1 grosse poignée de menthe et basilic grossièrement hachés
¼ tasse d'arachides hachées
2 cuillères à soupe de graines de sésame grillées
2 oranges, coupées en quartiers minces, sans peau ni peau
1 fleur de bananier fraîche
1 citron (pour le mélange d'eau)

Mélanger les huit premiers ingrédients dans un grand bol. Préparez la fleur de bananier selon les instructions ci-dessus, en jetant les bébés bananes non développées. Pendant que vous épluchez, essayez de garder les feuilles aussi entières que possible. Réserver l'eau citronnée dans un autre bol de taille moyenne. Une fois les feuilles rincées, empilez-en plusieurs les unes sur les autres et coupez-les transversalement en fines lamelles. Pour éviter que les feuilles ne noircissent, plongez-les immédiatement dans l'eau citronnée en les retournant de temps en temps. Vous aurez une double poignée de fleur de bananier en tranches. Laissez tremper la fleur coupée en tranches dans l'eau citronnée pendant 30 minutes.

Rincez la fleur dans une passoire sous l'eau courante jusqu'à ce que l'eau soit claire. Égoutter la fleur de bananier et la mélanger avec les autres ingrédients qui ont mariné dans le grand bol. Saupoudrer de cacahuètes, d'oranges et de graines de sésame.

Les fleurs de bananier sont également disponibles sous forme préservée et peuvent être utilisées dans de nombreuses recettes pour réduire le temps de préparation. Faire tremper les fleurs séchées dans de l'eau froide pendant dix minutes et rincer.


Cuisiner avec la fleur de bananier

Becca Dilley / Table lourde

La fleur de bananier, bien que frappante, est une fleur plus à l'aise dans les woks et les casseroles que dans les vases et les centres de table. Avec la plupart des bourgeons pesant une livre ou plus, les pétales, en fait appelés «bractées», sont trop densément enveloppés pour vraiment fleurir. Mais aussi musclées qu'elles puissent être pour les bouquets et autres, les fleurs de bananier ont des utilisations abondantes dans la cuisine, y compris la soupe, les sautés, les ragoûts de viande et de légumes et les salades. Les pétales internes, ou bractées, sont les parties comestibles. Consommés directement sur la planche à découper, ils sont féculents et amers. Mais une fois trempés dans un mélange jus de citron/eau pendant une demi-heure puis rincés, ils ressemblent à du poireau, tant en matière (fine avec un léger croquant) qu'en goût (délicat).

Commune à la cuisine d'Asie du Sud-Est, la fleur a de nombreux surnoms : fleur de bananier, cœur de banane et le malheureux vazhai caca, pour n'en citer que quelques-uns. De couleur magenta profond, les fleurs de bananier pendent comme des pendentifs en forme de larme au bout des grappes de bananier et poussent dans les climats tropicaux.

Becca Dilley / Table lourde

Bien qu'ils ne soient pas un aliment de base pour les palais américains, ils peuvent être trouvés toute l'année dans la plupart des épiceries asiatiques ou indiennes. Dans les villes jumelles, essayez le supermarché asiatique United Noodles (2015 E. 24th St., Minneapolis), où les fleurs de bananier coûtent 1,99 $ la livre. Mais appelez à l'avance, car ils ne sont pas toujours en stock.

Choisissez des fleurs fermes avec des feuilles serrées. C'est toujours agréable quand ils sont emballés dans du plastique, ce qui garde les feuilles extérieures cette teinte violette vive et fraîchement cueillie, ainsi que souple. Si vous ne prévoyez pas d'utiliser le vôtre tout de suite, assurez-vous de bien l'envelopper dans une pellicule de plastique ou il se métamorphosera en un gros animal triste et terne du jour au lendemain, comme le mien l'a fait.

La préparation de la plupart des recettes implique un processus simple mais fastidieux pour drainer la sève amère d'entre les bractées. Un bol de taille moyenne rempli d'eau et d'un bon jus de citron frais est conservé à proximité. Ensuite, deux à trois des couches externes dures sont enlevées, révélant des feuilles rose pâle, tendres et comestibles. Plus on pèle près du cœur, plus les bractées sont blanches. Une fois pelées, les bractées doivent être immédiatement immergées dans l'eau citronnée ou le côté déchiré s'oxydera, prenant une couleur de suie inoffensive mais peu appétissante. Et il y a une autre précaution importante : les feuilles sont puissamment attachées à la base de la tige, donc à moins que vous n'ayez des mains surhumaines, vous devrez couper un peu de tige pendant que vous épluchez ou vos mains seront très douloureuses avec le temps. tu enlèves la dernière feuille.

Sous chaque couche se trouve une rangée ordonnée de frondes souples à pointe jaune. Ce sont les petits bourgeons qui finissent par devenir des bananes. J'en ai essayé un, et il avait un goût amer comme une peau de banane mûre, allez comprendre. Ces petites fleurs sont également incorporées dans les plats et jetées. Ce processus d'élimination des feuilles, puis des frondes plus petites est répété jusqu'à ce que les feuilles deviennent trop petites pour être pelées. À ce stade, coupez simplement tout ce qui reste de la tige et coupez en tranches ou en dés les plus petites feuilles et le petit cœur au centre. Cette méthode est utilisée dans la recette de la salade de fleurs de banane vietnamienne ci-dessous.

Les fleurs de bananier sont riches en vitamines A et C et contiennent des quantités modestes de calcium et de fer. Et mesdames, écoutez, ils sont même connus pour soulager la douleur des crampes menstruelles, selon la pratique courante des remèdes naturels.

Les fleurs de bananier sont couramment utilisées comme légumes pour la cuisine dans des pays comme le Laos, l'Inde, la Thaïlande, la Chine, la Birmanie, les Philippines, le Sri Lanka et le Vietnam, d'où provient la recette ci-dessous. Si vous cherchez une introduction facile à ce bourgeon séduisant et que les saveurs de poisson ne vous dérangent pas, ne cherchez pas plus loin que cette salade froide savoureuse et nutritive. Tournez le bras d'un ami pour qu'il devienne votre sous-chef pour le reste de la recette pendant que vous préparez la fleur de bananier, et vous allez tous les deux grignoter ce plat frais en un rien de temps.

Salade de fleurs de banane vietnamienne adapté de la recette originale sur BigOven

Sert deux comme plats principaux.

Kelly grêlon / table lourde

1 cuillère à soupe de nuoc mam (sauce de poisson)
2 cuillères à soupe de jus de citron vert
1 cuillère à soupe de sucre
1 poitrine de poulet désossée sans peau, cuite et tranchée finement
1 côtelette de porc désossée sans peau, cuite et tranchée finement
1 ½ cuillères à café de flocons de piment rouge séché ou 1 piment finement haché
1 tasse de germes de soja
1 grosse poignée de menthe et basilic grossièrement hachés
¼ tasse d'arachides hachées
2 cuillères à soupe de graines de sésame grillées
2 oranges, coupées en quartiers minces, sans peau ni peau
1 fleur de bananier fraîche
1 citron (pour le mélange d'eau)

Mélanger les huit premiers ingrédients dans un grand bol. Préparez la fleur de bananier selon les instructions ci-dessus, en jetant les bébés bananes non développées. Pendant que vous épluchez, essayez de garder les feuilles aussi entières que possible. Réserver l'eau citronnée dans un autre bol de taille moyenne. Une fois les feuilles rincées, empilez-en plusieurs les unes sur les autres et coupez-les transversalement en fines lamelles. Pour éviter que les feuilles ne noircissent, plongez-les immédiatement dans l'eau citronnée en les retournant de temps en temps. Vous aurez une double poignée de fleur de bananier en tranches. Laissez la fleur coupée en tranches tremper dans l'eau citronnée pendant 30 minutes.

Rincez la fleur dans une passoire sous l'eau courante jusqu'à ce que l'eau soit claire. Égoutter la fleur de bananier et la mélanger avec les autres ingrédients qui ont mariné dans le grand bol. Saupoudrer de cacahuètes, d'oranges et de graines de sésame.

Les fleurs de bananier sont également disponibles sous forme préservée et peuvent être utilisées dans de nombreuses recettes pour réduire le temps de préparation. Faire tremper les fleurs séchées dans de l'eau froide pendant dix minutes et rincer.


Cuisiner avec la fleur de bananier

Becca Dilley / Table lourde

La fleur de bananier, bien que frappante, est une fleur plus à l'aise dans les woks et les casseroles que dans les vases et les centres de table. Avec la plupart des bourgeons pesant une livre ou plus, les pétales, en fait appelés «bractées», sont trop densément enveloppés pour vraiment fleurir. Mais aussi musclées qu'elles puissent être pour les bouquets et autres, les fleurs de bananier ont des utilisations abondantes dans la cuisine, y compris la soupe, les sautés, les ragoûts de viande et de légumes et les salades. Les pétales internes, ou bractées, sont les parties comestibles. Consommés directement sur la planche à découper, ils sont féculents et amers. Mais une fois trempés dans un mélange jus de citron/eau pendant une demi-heure puis rincés, ils ressemblent à du poireau, tant en matière (fine avec un léger croquant) qu'en goût (délicat).

Commune à la cuisine d'Asie du Sud-Est, la fleur a de nombreux surnoms : fleur de bananier, cœur de banane et le malheureux vazhai caca, pour n'en citer que quelques-uns. De couleur magenta profond, les fleurs de bananier pendent comme des pendentifs en forme de larme au bout des grappes de bananier et poussent dans les climats tropicaux.

Becca Dilley / Table lourde

Bien qu'ils ne soient pas un aliment de base pour les palais américains, ils peuvent être trouvés toute l'année dans la plupart des épiceries asiatiques ou indiennes. Dans les villes jumelles, essayez le supermarché asiatique United Noodles (2015 E. 24th St., Minneapolis), où les fleurs de bananier coûtent 1,99 $ la livre. Mais appelez à l'avance, car ils ne sont pas toujours en stock.

Choisissez des fleurs fermes avec des feuilles serrées. C'est toujours agréable quand ils sont emballés dans du plastique, ce qui garde les feuilles extérieures cette teinte violette vive et fraîchement cueillie, ainsi que souple. Si vous ne prévoyez pas d'utiliser le vôtre tout de suite, assurez-vous de bien l'envelopper dans une pellicule de plastique ou il se métamorphosera en un gros animal triste et terne du jour au lendemain, comme le mien l'a fait.

La préparation de la plupart des recettes implique un processus simple mais fastidieux pour drainer la sève amère d'entre les bractées. Un bol de taille moyenne rempli d'eau et d'un bon jus de citron frais est conservé à proximité. Ensuite, deux à trois des couches externes dures sont enlevées, révélant des feuilles rose pâle, tendres et comestibles. Plus on pèle près du cœur, plus les bractées sont blanches. Une fois pelées, les bractées doivent être immédiatement immergées dans l'eau citronnée ou le côté déchiré s'oxydera, prenant une couleur de suie inoffensive mais peu appétissante. Et il y a une autre précaution importante: les feuilles sont puissamment attachées à la base de la tige, donc à moins que vous n'ayez des mains surhumaines, vous devrez couper un peu de tige pendant que vous épluchez ou vos mains seront très douloureuses avec le temps tu enlèves la dernière feuille.

Sous chaque couche se trouve une rangée ordonnée de frondes souples à pointe jaune. Ce sont les petits bourgeons qui finissent par devenir des bananes. J'en ai essayé un, et il avait un goût amer comme une peau de banane mûre, allez comprendre. Ces petites fleurs sont également incorporées dans les plats et jetées. Ce processus d'élimination des feuilles, puis des frondes plus petites est répété jusqu'à ce que les feuilles deviennent trop petites pour être pelées. À ce stade, coupez simplement tout ce qui reste de la tige et coupez en tranches ou en dés les plus petites feuilles et le petit cœur au centre. Cette méthode est utilisée dans la recette de la salade de fleurs de banane vietnamienne ci-dessous.

Les fleurs de bananier sont riches en vitamines A et C et contiennent des quantités modestes de calcium et de fer. Et mesdames, écoutez, ils sont même connus pour soulager la douleur des crampes menstruelles, selon la pratique courante des remèdes naturels.

Les fleurs de bananier sont couramment utilisées comme légumes pour la cuisine dans des pays comme le Laos, l'Inde, la Thaïlande, la Chine, la Birmanie, les Philippines, le Sri Lanka et le Vietnam, d'où provient la recette ci-dessous. Si vous cherchez une introduction facile à ce bourgeon séduisant et que les saveurs de poisson ne vous dérangent pas, ne cherchez pas plus loin que cette salade froide savoureuse et nutritive. Tournez le bras d'un ami pour qu'il devienne votre sous-chef pour le reste de la recette pendant que vous préparez la fleur de bananier, et vous allez tous les deux grignoter ce plat frais en un rien de temps.

Salade de fleurs de banane vietnamienne adapté de la recette originale sur BigOven

Sert deux comme plats principaux.

Kelly grêlon / table lourde

1 cuillère à soupe de nuoc mam (sauce de poisson)
2 cuillères à soupe de jus de citron vert
1 cuillère à soupe de sucre
1 poitrine de poulet désossée sans peau, cuite et tranchée finement
1 côtelette de porc désossée sans peau, cuite et tranchée finement
1 ½ cuillères à café de flocons de piment rouge séché ou 1 piment finement haché
1 tasse de germes de soja
1 grosse poignée de menthe et basilic grossièrement hachés
¼ tasse d'arachides hachées
2 cuillères à soupe de graines de sésame grillées
2 oranges, coupées en quartiers minces, sans peau ni peau
1 fleur de bananier fraîche
1 citron (pour le mélange d'eau)

Mélanger les huit premiers ingrédients dans un grand bol. Préparez la fleur de bananier selon les instructions ci-dessus, en jetant les bébés bananes non développées. Pendant que vous épluchez, essayez de garder les feuilles aussi entières que possible. Réserver l'eau citronnée dans un autre bol de taille moyenne. Une fois les feuilles rincées, empilez-en plusieurs les unes sur les autres et coupez-les transversalement en fines lamelles. Pour éviter que les feuilles ne noircissent, plongez-les immédiatement dans l'eau citronnée en les retournant de temps en temps. Vous aurez une double poignée de fleur de bananier en tranches. Laissez tremper la fleur coupée en tranches dans l'eau citronnée pendant 30 minutes.

Rincez la fleur dans une passoire sous l'eau courante jusqu'à ce que l'eau soit claire. Égoutter la fleur de bananier et la mélanger avec les autres ingrédients qui ont mariné dans le grand bol. Saupoudrer de cacahuètes, d'oranges et de graines de sésame.

Les fleurs de bananier sont également disponibles sous forme préservée et peuvent être utilisées dans de nombreuses recettes pour réduire le temps de préparation. Faire tremper les fleurs séchées dans de l'eau froide pendant dix minutes et rincer.


Cuisiner avec la fleur de bananier

Becca Dilley / Table lourde

La fleur de bananier, bien que frappante, est une fleur plus à l'aise dans les woks et les casseroles que dans les vases et les centres de table. Avec la plupart des têtes pesant une livre ou plus, les pétales, en fait appelés « bractées », sont trop densément enveloppés pour vraiment fleurir. Mais aussi musclées qu'elles puissent être pour les bouquets et autres, les fleurs de bananier ont des utilisations abondantes dans la cuisine, y compris la soupe, les sautés, les ragoûts de viande et de légumes et les salades. Les pétales internes, ou bractées, sont les parties comestibles. Consommés directement sur la planche à découper, ils sont féculents et amers. Mais une fois trempés dans un mélange jus de citron/eau pendant une demi-heure puis rincés, ils ressemblent à du poireau, tant en matière (fine avec un léger croquant) qu'en goût (délicat).

Commune à la cuisine d'Asie du Sud-Est, la fleur a de nombreux surnoms : fleur de bananier, cœur de banane et le malheureux vazhai caca, pour n'en citer que quelques-uns. De couleur magenta profond, les fleurs de bananier pendent comme des pendentifs en forme de larme au bout des grappes de bananier et poussent dans les climats tropicaux.

Becca Dilley / Table lourde

Bien qu'ils ne soient pas un aliment de base pour les palais américains, ils peuvent être trouvés toute l'année dans la plupart des épiceries asiatiques ou indiennes. Dans les villes jumelles, essayez le supermarché asiatique United Noodles (2015 E. 24th St., Minneapolis), où les fleurs de bananier coûtent 1,99 $ la livre. Mais appelez à l'avance, car ils ne sont pas toujours en stock.

Choisissez des fleurs fermes avec des feuilles serrées. C'est toujours agréable quand ils sont emballés dans du plastique, ce qui garde les feuilles extérieures cette teinte violette vive et fraîchement cueillie, ainsi que souple. Si vous ne prévoyez pas d'utiliser le vôtre tout de suite, assurez-vous de bien l'envelopper dans une pellicule de plastique ou il se métamorphosera en un gros animal triste et terne du jour au lendemain, comme le mien l'a fait.

La préparation de la plupart des recettes implique un processus simple mais fastidieux pour drainer la sève amère entre les bractées. Un bol de taille moyenne rempli d'eau et d'un bon jus de citron frais est conservé à proximité. Ensuite, deux à trois des couches externes dures sont enlevées, révélant des feuilles rose pâle, tendres et comestibles. Plus on pèle près du cœur, plus les bractées sont blanches. Une fois pelées, les bractées doivent être immédiatement immergées dans l'eau citronnée ou le côté déchiré s'oxydera, prenant une couleur de suie inoffensive mais peu appétissante. Et il y a une autre précaution importante: les feuilles sont puissamment attachées à la base de la tige, donc à moins que vous n'ayez des mains surhumaines, vous devrez couper un peu de tige pendant que vous épluchez ou vos mains seront très douloureuses avec le temps tu enlèves la dernière feuille.

Sous chaque couche se trouve une rangée ordonnée de frondes souples à pointe jaune. Ce sont les petits bourgeons qui finissent par devenir des bananes. J'en ai essayé un, et il avait un goût amer comme une peau de banane mûre, allez comprendre. Ces petites fleurs sont également incorporées dans les plats et jetées. Ce processus d'élimination des feuilles, puis des frondes plus petites est répété jusqu'à ce que les feuilles deviennent trop petites pour être pelées. À ce stade, coupez simplement tout ce qui reste de la tige et coupez en tranches ou en dés les plus petites feuilles et le petit cœur au centre. Cette méthode est utilisée dans la recette de la salade de fleurs de banane vietnamienne ci-dessous.

Les fleurs de bananier sont riches en vitamines A et C et contiennent des quantités modestes de calcium et de fer. Et mesdames, écoutez bien, ils sont même connus pour soulager la douleur des crampes menstruelles, selon la pratique courante des remèdes naturels.

Les fleurs de bananier sont couramment utilisées comme légumes pour la cuisine dans des pays comme le Laos, l'Inde, la Thaïlande, la Chine, la Birmanie, les Philippines, le Sri Lanka et le Vietnam, d'où provient la recette ci-dessous. Si vous cherchez une introduction facile à ce bourgeon séduisant et que les saveurs de poisson ne vous dérangent pas, ne cherchez pas plus loin que cette salade froide savoureuse et nutritive. Tournez le bras d'un ami pour qu'il devienne votre sous-chef pour le reste de la recette pendant que vous préparez la fleur de bananier, et vous allez tous les deux grignoter ce plat frais en un rien de temps.

Salade de fleurs de banane vietnamienne adapté de la recette originale sur BigOven

Sert deux comme plats principaux.

Kelly grêlon / table lourde

1 cuillère à soupe de nuoc mam (sauce de poisson)
2 cuillères à soupe de jus de citron vert
1 cuillère à soupe de sucre
1 poitrine de poulet désossée sans peau, cuite et tranchée finement
1 côtelette de porc désossée sans peau, cuite et tranchée finement
1 ½ cuillères à café de flocons de piment rouge séché ou 1 piment finement haché
1 tasse de germes de soja
1 grosse poignée de menthe et basilic grossièrement hachés
¼ tasse d'arachides hachées
2 cuillères à soupe de graines de sésame grillées
2 oranges, coupées en quartiers minces, sans peau ni peau
1 fleur de bananier fraîche
1 citron (pour le mélange d'eau)

Mélanger les huit premiers ingrédients dans un grand bol. Préparez la fleur de bananier selon les instructions ci-dessus, en jetant les bébés bananes non développées. Pendant que vous épluchez, essayez de garder les feuilles aussi entières que possible. Réserver l'eau citronnée dans un autre bol de taille moyenne. Une fois les feuilles rincées, empilez-en plusieurs les unes sur les autres et coupez-les transversalement en fines lamelles. Pour éviter que les feuilles ne noircissent, plongez-les immédiatement dans l'eau citronnée en les retournant de temps en temps. Vous aurez une grosse poignée double de fleur de bananier tranchée. Laissez tremper la fleur coupée en tranches dans l'eau citronnée pendant 30 minutes.

Rincez la fleur dans une passoire sous l'eau courante jusqu'à ce que l'eau soit claire. Égoutter la fleur de bananier et la mélanger avec les autres ingrédients qui ont mariné dans le grand bol. Saupoudrer de cacahuètes, d'oranges et de graines de sésame.

Les fleurs de bananier sont également disponibles sous forme préservée et peuvent être utilisées dans de nombreuses recettes pour réduire le temps de préparation. Faire tremper les fleurs séchées dans de l'eau froide pendant dix minutes et rincer.


Cuisiner avec la fleur de bananier

Becca Dilley / Table lourde

La fleur de bananier, bien que frappante, est une fleur plus à l'aise dans les woks et les casseroles que dans les vases et les centres de table. Avec la plupart des têtes pesant une livre ou plus, les pétales, en fait appelés « bractées », sont trop densément enveloppés pour vraiment fleurir. Mais aussi musclées qu'elles puissent être pour les bouquets et autres, les fleurs de bananier ont des utilisations abondantes dans la cuisine, y compris la soupe, les sautés, les ragoûts de viande et de légumes et les salades. Les pétales internes, ou bractées, sont les parties comestibles. Consommés directement sur la planche à découper, ils sont féculents et amers. Mais une fois trempés dans un mélange jus de citron/eau pendant une demi-heure puis rincés, ils ressemblent à du poireau, tant en matière (fine avec un léger croquant) qu'en goût (délicat).

Commune à la cuisine d'Asie du Sud-Est, la fleur a de nombreux surnoms : fleur de bananier, cœur de banane et le malheureux vazhai caca, pour n'en citer que quelques-uns. De couleur magenta profond, les fleurs de bananier pendent comme des pendentifs en forme de larme au bout des grappes de bananier et poussent dans les climats tropicaux.

Becca Dilley / Table lourde

Bien qu'ils ne soient pas un aliment de base pour les palais américains, ils peuvent être trouvés toute l'année dans la plupart des épiceries asiatiques ou indiennes. Dans les villes jumelles, essayez le supermarché asiatique United Noodles (2015 E. 24th St., Minneapolis), où les fleurs de bananier coûtent 1,99 $ la livre. Mais appelez à l'avance, car ils ne sont pas toujours en stock.

Choisissez des fleurs fermes avec des feuilles serrées. C'est toujours agréable quand ils sont emballés dans du plastique, ce qui garde les feuilles extérieures cette teinte violette vive et fraîchement cueillie, ainsi que souple. Si vous ne prévoyez pas d'utiliser le vôtre tout de suite, assurez-vous de bien l'envelopper dans une pellicule de plastique ou il se métamorphosera en un gros animal triste et terne du jour au lendemain, comme le mien l'a fait.

La préparation de la plupart des recettes implique un processus simple mais fastidieux pour drainer la sève amère d'entre les bractées. Un bol de taille moyenne rempli d'eau et d'un bon jus de citron frais est conservé à proximité. Ensuite, deux à trois des couches externes dures sont retirées, révélant des feuilles rose pâle, tendres et comestibles. Plus on pèle près du cœur, plus les bractées sont blanches. Une fois pelées, les bractées doivent être immédiatement immergées dans l'eau citronnée ou le côté déchiré s'oxydera, prenant une couleur de suie inoffensive mais peu appétissante. Et il y a une autre précaution importante : les feuilles sont puissamment attachées à la base de la tige, donc à moins que vous n'ayez des mains surhumaines, vous devrez couper un peu de tige pendant que vous épluchez ou vos mains seront très douloureuses avec le temps. tu enlèves la dernière feuille.

Sous chaque couche se trouve une rangée ordonnée de frondes souples à pointe jaune. Ce sont les petits bourgeons qui finissent par devenir des bananes. J'en ai essayé un, et il avait un goût amer comme une peau de banane mûre, allez comprendre. Ces petites fleurs sont également incorporées dans les plats et jetées. Ce processus d'élimination des feuilles, puis des frondes plus petites est répété jusqu'à ce que les feuilles deviennent trop petites pour être pelées. À ce stade, coupez simplement tout ce qui reste de la tige et coupez en tranches ou en dés les plus petites feuilles et le petit cœur au centre. Cette méthode est utilisée dans la recette de la salade de fleurs de banane vietnamienne ci-dessous.

Les fleurs de bananier sont riches en vitamines A et C et contiennent des quantités modestes de calcium et de fer. Et mesdames, écoutez, ils sont même connus pour soulager la douleur des crampes menstruelles, selon la pratique courante des remèdes naturels.

Les fleurs de bananier sont couramment utilisées comme légumes pour la cuisine dans des pays comme le Laos, l'Inde, la Thaïlande, la Chine, la Birmanie, les Philippines, le Sri Lanka et le Vietnam, d'où provient la recette ci-dessous. Si vous cherchez une introduction facile à ce bourgeon séduisant et que les saveurs de poisson ne vous dérangent pas, ne cherchez pas plus loin que cette salade savoureuse, nutritive et froide. Tournez le bras d'un ami pour qu'il devienne votre sous-chef pour le reste de la recette pendant que vous préparez la fleur de bananier, et vous allez tous les deux grignoter ce plat frais en un rien de temps.

Salade de fleurs de banane vietnamienne adapté de la recette originale sur BigOven

Sert deux comme plats principaux.

Kelly grêlon / table lourde

1 cuillère à soupe de nuoc mam (sauce de poisson)
2 cuillères à soupe de jus de citron vert
1 cuillère à soupe de sucre
1 poitrine de poulet désossée sans peau, cuite et tranchée finement
1 côtelette de porc désossée sans peau, cuite et tranchée finement
1 ½ cuillères à café de flocons de piment rouge séché ou 1 piment finement haché
1 tasse de germes de soja
1 grosse poignée de menthe et basilic grossièrement hachés
¼ tasse d'arachides hachées
2 cuillères à soupe de graines de sésame grillées
2 oranges, coupées en quartiers minces, sans peau ni peau
1 fleur de bananier fraîche
1 citron (pour le mélange d'eau)

Mélanger les huit premiers ingrédients dans un grand bol. Préparez la fleur de bananier selon les instructions ci-dessus, en jetant les bébés bananes non développées. Pendant que vous épluchez, essayez de garder les feuilles aussi entières que possible. Réserver l'eau citronnée dans un autre bol de taille moyenne. Once the leaves are rinsed, stack several on top of one another and slice them crosswise into thin strips. To keep the leaves from turning black, place immediately in the lemon water, turning occasionally. You will have a heaping double handful of sliced banana flower. Let the sliced flower soak in the lemon water for 30 minutes.

Rinse the flower in a colander under running water until the water runs clear. Drain the banana flower and toss it with other ingredients which have been marinating in the large bowl. Sprinkle with the peanuts, oranges, and sesame seeds.

Banana flowers also are available in preserved form and can be used in many recipes to reduce prep time. Soak the dried flowers in cold water for ten minutes and rinse.


Cooking With Banana Flower

Becca Dilley / Heavy Table

The banana flower, while striking, is one blossom more at home in woks and pans than in vases and centerpieces. With most buds weighing in at a pound or more, the petals, actually called “bracts,” are too densely wrapped to really blossom. But however brawny they may be for bouquets and the like, banana flowers have abundant uses in the kitchen, including soup, stir fries, meat and vegetable stews and salads. The inner petals, or bracts, are the edible parts. Eaten straight off the cutting board, they are starchy and bitter. But once soaked in a lemon juice/water mixture for half hour then rinsed, they are leek-like, both in substance (thin with a slight crunch) and taste (delicate).

Common to Southeast Asian cuisine, the flower has many monikers: banana blossom, banana heart, and the unfortunate vazhai poo, to name but a few. Deep magenta in color, banana flowers hang like tear-drop-shaped pendants at the end of banana clusters and grow in tropical climates.

Becca Dilley / Heavy Table

While not a staple to American palates, they can be found year-round at most Asian or Indian grocery stores. In the Twin Cities, try Asian supermarket United Noodles (2015 E. 24th St., Minneapolis), where banana flowers cost $1.99 per pound. But call in advance, as they are not always in stock.

Choose flowers that are firm with tightly packed leaves. It’s always nice when they come wrapped in plastic, which keeps the outer leaves that vivid, freshly plucked purple hue, as well as pliant. If you don’t plan on using yours right away, be sure to wrap it well with plastic wrap or it’ll metamorphose into a sad, dingy, large-animal dropping overnight, like mine did.

Preparation for most recipes involves a simple yet tedious process to drain the bitter sap from between the bracts. A medium-sized bowl filled with water and a healthy squeeze of fresh lemon juice is kept nearby. Then two to three of the tough outer layers are removed, revealing pale pink leaves, which are tender and edible. The closer one peels to the heart, the whiter the bracts. Once peeled, the bracts must immediately be submerged in the lemon water or the torn side will oxidize, turning an innocuous, yet unappetizing sooty color. And there’s one more important precaution: the leaves are mightily attached to the stem base, so unless you have superhumanly strong hands, you’ll need to cut off a little bit of stem as you peel or your hands will be very sore by the time you strip the last leaf.

Beneath every layer lies an orderly row of lithe, yellow-tipped fronds. These are the little buds that eventually become bananas. I tried one, and it tasted bitter like a ripe banana peel, go figure. These smaller flowers are equally incorporated into dishes and discarded. This process of removing the leaves, then the smaller fronds is repeated until the leaves become too small to peel. At this point, just chop off whatever remains of the stem, and slice or dice the smaller leaves and small heart at the center. This method is used in the recipe for Vietnamese Banana Flower Salad below.

Banana flowers are high in vitamins A and C and have modest amounts of calcium and iron. And ladies, listen up, they have even been known to alleviate the pain from menstrual cramps, according to common natural remedy practice.

Banana flowers are commonly used as vegetables for cooking in countries such as Laos, India, Thailand, China, Burma, Philippines, Sri Lanka, and Vietnam, where the recipe below originates. If you’re looking for an easy introduction to this seductive bud and don’t mind fishy flavors, look no further than this savory, nutritious, cold salad. Twist a friend’s arm into being your sous-chef for the rest of the recipe while you prepare the banana flower, and you’ll both be munching on this fresh dish in no time.

Vietnamese Banana Flower Salad adapted from the original recipe on BigOven

Serves two as main dishes.

Kelly Hailstone / Heavy Table

1 tablespoon nuoc mam (fish sauce)
2 tablespoons lime juice
1 tablespoon sugar
1 skinless boneless chicken breast, cooked and finely sliced
1 skinless boneless pork chop, cooked and finely sliced
1 ½ teaspoons dried red pepper flakes or 1 finely chopped chili
1 cup bean sprouts
1 big handful mint and basil, coarsely chopped
¼ cup chopped peanuts
2 tablespoons toasted sesame seeds
2 oranges, sliced into thin wedges, pith and skin removed
1 fresh banana flower
1 lemon (for water mixture)

Combine first eight ingredients in a large bowl. Prepare banana flower according to instructions above, discarding undeveloped baby bananas. As you peel, try to keep leaves as whole as possible. Reserve the lemon water in another medium-sized bowl. Once the leaves are rinsed, stack several on top of one another and slice them crosswise into thin strips. To keep the leaves from turning black, place immediately in the lemon water, turning occasionally. You will have a heaping double handful of sliced banana flower. Let the sliced flower soak in the lemon water for 30 minutes.

Rinse the flower in a colander under running water until the water runs clear. Drain the banana flower and toss it with other ingredients which have been marinating in the large bowl. Sprinkle with the peanuts, oranges, and sesame seeds.

Banana flowers also are available in preserved form and can be used in many recipes to reduce prep time. Soak the dried flowers in cold water for ten minutes and rinse.


Cooking With Banana Flower

Becca Dilley / Heavy Table

The banana flower, while striking, is one blossom more at home in woks and pans than in vases and centerpieces. With most buds weighing in at a pound or more, the petals, actually called “bracts,” are too densely wrapped to really blossom. But however brawny they may be for bouquets and the like, banana flowers have abundant uses in the kitchen, including soup, stir fries, meat and vegetable stews and salads. The inner petals, or bracts, are the edible parts. Eaten straight off the cutting board, they are starchy and bitter. But once soaked in a lemon juice/water mixture for half hour then rinsed, they are leek-like, both in substance (thin with a slight crunch) and taste (delicate).

Common to Southeast Asian cuisine, the flower has many monikers: banana blossom, banana heart, and the unfortunate vazhai poo, to name but a few. Deep magenta in color, banana flowers hang like tear-drop-shaped pendants at the end of banana clusters and grow in tropical climates.

Becca Dilley / Heavy Table

While not a staple to American palates, they can be found year-round at most Asian or Indian grocery stores. In the Twin Cities, try Asian supermarket United Noodles (2015 E. 24th St., Minneapolis), where banana flowers cost $1.99 per pound. But call in advance, as they are not always in stock.

Choose flowers that are firm with tightly packed leaves. It’s always nice when they come wrapped in plastic, which keeps the outer leaves that vivid, freshly plucked purple hue, as well as pliant. If you don’t plan on using yours right away, be sure to wrap it well with plastic wrap or it’ll metamorphose into a sad, dingy, large-animal dropping overnight, like mine did.

Preparation for most recipes involves a simple yet tedious process to drain the bitter sap from between the bracts. A medium-sized bowl filled with water and a healthy squeeze of fresh lemon juice is kept nearby. Then two to three of the tough outer layers are removed, revealing pale pink leaves, which are tender and edible. The closer one peels to the heart, the whiter the bracts. Once peeled, the bracts must immediately be submerged in the lemon water or the torn side will oxidize, turning an innocuous, yet unappetizing sooty color. And there’s one more important precaution: the leaves are mightily attached to the stem base, so unless you have superhumanly strong hands, you’ll need to cut off a little bit of stem as you peel or your hands will be very sore by the time you strip the last leaf.

Beneath every layer lies an orderly row of lithe, yellow-tipped fronds. These are the little buds that eventually become bananas. I tried one, and it tasted bitter like a ripe banana peel, go figure. These smaller flowers are equally incorporated into dishes and discarded. This process of removing the leaves, then the smaller fronds is repeated until the leaves become too small to peel. At this point, just chop off whatever remains of the stem, and slice or dice the smaller leaves and small heart at the center. This method is used in the recipe for Vietnamese Banana Flower Salad below.

Banana flowers are high in vitamins A and C and have modest amounts of calcium and iron. And ladies, listen up, they have even been known to alleviate the pain from menstrual cramps, according to common natural remedy practice.

Banana flowers are commonly used as vegetables for cooking in countries such as Laos, India, Thailand, China, Burma, Philippines, Sri Lanka, and Vietnam, where the recipe below originates. If you’re looking for an easy introduction to this seductive bud and don’t mind fishy flavors, look no further than this savory, nutritious, cold salad. Twist a friend’s arm into being your sous-chef for the rest of the recipe while you prepare the banana flower, and you’ll both be munching on this fresh dish in no time.

Vietnamese Banana Flower Salad adapted from the original recipe on BigOven

Serves two as main dishes.

Kelly Hailstone / Heavy Table

1 tablespoon nuoc mam (fish sauce)
2 tablespoons lime juice
1 tablespoon sugar
1 skinless boneless chicken breast, cooked and finely sliced
1 skinless boneless pork chop, cooked and finely sliced
1 ½ teaspoons dried red pepper flakes or 1 finely chopped chili
1 cup bean sprouts
1 big handful mint and basil, coarsely chopped
¼ cup chopped peanuts
2 tablespoons toasted sesame seeds
2 oranges, sliced into thin wedges, pith and skin removed
1 fresh banana flower
1 lemon (for water mixture)

Combine first eight ingredients in a large bowl. Prepare banana flower according to instructions above, discarding undeveloped baby bananas. As you peel, try to keep leaves as whole as possible. Reserve the lemon water in another medium-sized bowl. Once the leaves are rinsed, stack several on top of one another and slice them crosswise into thin strips. To keep the leaves from turning black, place immediately in the lemon water, turning occasionally. You will have a heaping double handful of sliced banana flower. Let the sliced flower soak in the lemon water for 30 minutes.

Rinse the flower in a colander under running water until the water runs clear. Drain the banana flower and toss it with other ingredients which have been marinating in the large bowl. Sprinkle with the peanuts, oranges, and sesame seeds.

Banana flowers also are available in preserved form and can be used in many recipes to reduce prep time. Soak the dried flowers in cold water for ten minutes and rinse.


Cooking With Banana Flower

Becca Dilley / Heavy Table

The banana flower, while striking, is one blossom more at home in woks and pans than in vases and centerpieces. With most buds weighing in at a pound or more, the petals, actually called “bracts,” are too densely wrapped to really blossom. But however brawny they may be for bouquets and the like, banana flowers have abundant uses in the kitchen, including soup, stir fries, meat and vegetable stews and salads. The inner petals, or bracts, are the edible parts. Eaten straight off the cutting board, they are starchy and bitter. But once soaked in a lemon juice/water mixture for half hour then rinsed, they are leek-like, both in substance (thin with a slight crunch) and taste (delicate).

Common to Southeast Asian cuisine, the flower has many monikers: banana blossom, banana heart, and the unfortunate vazhai poo, to name but a few. Deep magenta in color, banana flowers hang like tear-drop-shaped pendants at the end of banana clusters and grow in tropical climates.

Becca Dilley / Heavy Table

While not a staple to American palates, they can be found year-round at most Asian or Indian grocery stores. In the Twin Cities, try Asian supermarket United Noodles (2015 E. 24th St., Minneapolis), where banana flowers cost $1.99 per pound. But call in advance, as they are not always in stock.

Choose flowers that are firm with tightly packed leaves. It’s always nice when they come wrapped in plastic, which keeps the outer leaves that vivid, freshly plucked purple hue, as well as pliant. If you don’t plan on using yours right away, be sure to wrap it well with plastic wrap or it’ll metamorphose into a sad, dingy, large-animal dropping overnight, like mine did.

Preparation for most recipes involves a simple yet tedious process to drain the bitter sap from between the bracts. A medium-sized bowl filled with water and a healthy squeeze of fresh lemon juice is kept nearby. Then two to three of the tough outer layers are removed, revealing pale pink leaves, which are tender and edible. The closer one peels to the heart, the whiter the bracts. Once peeled, the bracts must immediately be submerged in the lemon water or the torn side will oxidize, turning an innocuous, yet unappetizing sooty color. And there’s one more important precaution: the leaves are mightily attached to the stem base, so unless you have superhumanly strong hands, you’ll need to cut off a little bit of stem as you peel or your hands will be very sore by the time you strip the last leaf.

Beneath every layer lies an orderly row of lithe, yellow-tipped fronds. These are the little buds that eventually become bananas. I tried one, and it tasted bitter like a ripe banana peel, go figure. These smaller flowers are equally incorporated into dishes and discarded. This process of removing the leaves, then the smaller fronds is repeated until the leaves become too small to peel. At this point, just chop off whatever remains of the stem, and slice or dice the smaller leaves and small heart at the center. This method is used in the recipe for Vietnamese Banana Flower Salad below.

Banana flowers are high in vitamins A and C and have modest amounts of calcium and iron. And ladies, listen up, they have even been known to alleviate the pain from menstrual cramps, according to common natural remedy practice.

Banana flowers are commonly used as vegetables for cooking in countries such as Laos, India, Thailand, China, Burma, Philippines, Sri Lanka, and Vietnam, where the recipe below originates. If you’re looking for an easy introduction to this seductive bud and don’t mind fishy flavors, look no further than this savory, nutritious, cold salad. Twist a friend’s arm into being your sous-chef for the rest of the recipe while you prepare the banana flower, and you’ll both be munching on this fresh dish in no time.

Vietnamese Banana Flower Salad adapted from the original recipe on BigOven

Serves two as main dishes.

Kelly Hailstone / Heavy Table

1 tablespoon nuoc mam (fish sauce)
2 tablespoons lime juice
1 tablespoon sugar
1 skinless boneless chicken breast, cooked and finely sliced
1 skinless boneless pork chop, cooked and finely sliced
1 ½ teaspoons dried red pepper flakes or 1 finely chopped chili
1 cup bean sprouts
1 big handful mint and basil, coarsely chopped
¼ cup chopped peanuts
2 tablespoons toasted sesame seeds
2 oranges, sliced into thin wedges, pith and skin removed
1 fresh banana flower
1 lemon (for water mixture)

Combine first eight ingredients in a large bowl. Prepare banana flower according to instructions above, discarding undeveloped baby bananas. As you peel, try to keep leaves as whole as possible. Reserve the lemon water in another medium-sized bowl. Once the leaves are rinsed, stack several on top of one another and slice them crosswise into thin strips. To keep the leaves from turning black, place immediately in the lemon water, turning occasionally. You will have a heaping double handful of sliced banana flower. Let the sliced flower soak in the lemon water for 30 minutes.

Rinse the flower in a colander under running water until the water runs clear. Drain the banana flower and toss it with other ingredients which have been marinating in the large bowl. Sprinkle with the peanuts, oranges, and sesame seeds.

Banana flowers also are available in preserved form and can be used in many recipes to reduce prep time. Soak the dried flowers in cold water for ten minutes and rinse.


Cooking With Banana Flower

Becca Dilley / Heavy Table

The banana flower, while striking, is one blossom more at home in woks and pans than in vases and centerpieces. With most buds weighing in at a pound or more, the petals, actually called “bracts,” are too densely wrapped to really blossom. But however brawny they may be for bouquets and the like, banana flowers have abundant uses in the kitchen, including soup, stir fries, meat and vegetable stews and salads. The inner petals, or bracts, are the edible parts. Eaten straight off the cutting board, they are starchy and bitter. But once soaked in a lemon juice/water mixture for half hour then rinsed, they are leek-like, both in substance (thin with a slight crunch) and taste (delicate).

Common to Southeast Asian cuisine, the flower has many monikers: banana blossom, banana heart, and the unfortunate vazhai poo, to name but a few. Deep magenta in color, banana flowers hang like tear-drop-shaped pendants at the end of banana clusters and grow in tropical climates.

Becca Dilley / Heavy Table

While not a staple to American palates, they can be found year-round at most Asian or Indian grocery stores. In the Twin Cities, try Asian supermarket United Noodles (2015 E. 24th St., Minneapolis), where banana flowers cost $1.99 per pound. But call in advance, as they are not always in stock.

Choose flowers that are firm with tightly packed leaves. It’s always nice when they come wrapped in plastic, which keeps the outer leaves that vivid, freshly plucked purple hue, as well as pliant. If you don’t plan on using yours right away, be sure to wrap it well with plastic wrap or it’ll metamorphose into a sad, dingy, large-animal dropping overnight, like mine did.

Preparation for most recipes involves a simple yet tedious process to drain the bitter sap from between the bracts. A medium-sized bowl filled with water and a healthy squeeze of fresh lemon juice is kept nearby. Then two to three of the tough outer layers are removed, revealing pale pink leaves, which are tender and edible. The closer one peels to the heart, the whiter the bracts. Once peeled, the bracts must immediately be submerged in the lemon water or the torn side will oxidize, turning an innocuous, yet unappetizing sooty color. And there’s one more important precaution: the leaves are mightily attached to the stem base, so unless you have superhumanly strong hands, you’ll need to cut off a little bit of stem as you peel or your hands will be very sore by the time you strip the last leaf.

Beneath every layer lies an orderly row of lithe, yellow-tipped fronds. These are the little buds that eventually become bananas. I tried one, and it tasted bitter like a ripe banana peel, go figure. These smaller flowers are equally incorporated into dishes and discarded. This process of removing the leaves, then the smaller fronds is repeated until the leaves become too small to peel. At this point, just chop off whatever remains of the stem, and slice or dice the smaller leaves and small heart at the center. This method is used in the recipe for Vietnamese Banana Flower Salad below.

Banana flowers are high in vitamins A and C and have modest amounts of calcium and iron. And ladies, listen up, they have even been known to alleviate the pain from menstrual cramps, according to common natural remedy practice.

Banana flowers are commonly used as vegetables for cooking in countries such as Laos, India, Thailand, China, Burma, Philippines, Sri Lanka, and Vietnam, where the recipe below originates. If you’re looking for an easy introduction to this seductive bud and don’t mind fishy flavors, look no further than this savory, nutritious, cold salad. Twist a friend’s arm into being your sous-chef for the rest of the recipe while you prepare the banana flower, and you’ll both be munching on this fresh dish in no time.

Vietnamese Banana Flower Salad adapted from the original recipe on BigOven

Serves two as main dishes.

Kelly Hailstone / Heavy Table

1 tablespoon nuoc mam (fish sauce)
2 tablespoons lime juice
1 tablespoon sugar
1 skinless boneless chicken breast, cooked and finely sliced
1 skinless boneless pork chop, cooked and finely sliced
1 ½ teaspoons dried red pepper flakes or 1 finely chopped chili
1 cup bean sprouts
1 big handful mint and basil, coarsely chopped
¼ cup chopped peanuts
2 tablespoons toasted sesame seeds
2 oranges, sliced into thin wedges, pith and skin removed
1 fresh banana flower
1 lemon (for water mixture)

Combine first eight ingredients in a large bowl. Prepare banana flower according to instructions above, discarding undeveloped baby bananas. As you peel, try to keep leaves as whole as possible. Reserve the lemon water in another medium-sized bowl. Once the leaves are rinsed, stack several on top of one another and slice them crosswise into thin strips. To keep the leaves from turning black, place immediately in the lemon water, turning occasionally. You will have a heaping double handful of sliced banana flower. Let the sliced flower soak in the lemon water for 30 minutes.

Rinse the flower in a colander under running water until the water runs clear. Drain the banana flower and toss it with other ingredients which have been marinating in the large bowl. Sprinkle with the peanuts, oranges, and sesame seeds.

Banana flowers also are available in preserved form and can be used in many recipes to reduce prep time. Soak the dried flowers in cold water for ten minutes and rinse.


Cooking With Banana Flower

Becca Dilley / Heavy Table

The banana flower, while striking, is one blossom more at home in woks and pans than in vases and centerpieces. With most buds weighing in at a pound or more, the petals, actually called “bracts,” are too densely wrapped to really blossom. But however brawny they may be for bouquets and the like, banana flowers have abundant uses in the kitchen, including soup, stir fries, meat and vegetable stews and salads. The inner petals, or bracts, are the edible parts. Eaten straight off the cutting board, they are starchy and bitter. But once soaked in a lemon juice/water mixture for half hour then rinsed, they are leek-like, both in substance (thin with a slight crunch) and taste (delicate).

Common to Southeast Asian cuisine, the flower has many monikers: banana blossom, banana heart, and the unfortunate vazhai poo, to name but a few. Deep magenta in color, banana flowers hang like tear-drop-shaped pendants at the end of banana clusters and grow in tropical climates.

Becca Dilley / Heavy Table

While not a staple to American palates, they can be found year-round at most Asian or Indian grocery stores. In the Twin Cities, try Asian supermarket United Noodles (2015 E. 24th St., Minneapolis), where banana flowers cost $1.99 per pound. But call in advance, as they are not always in stock.

Choose flowers that are firm with tightly packed leaves. It’s always nice when they come wrapped in plastic, which keeps the outer leaves that vivid, freshly plucked purple hue, as well as pliant. If you don’t plan on using yours right away, be sure to wrap it well with plastic wrap or it’ll metamorphose into a sad, dingy, large-animal dropping overnight, like mine did.

Preparation for most recipes involves a simple yet tedious process to drain the bitter sap from between the bracts. A medium-sized bowl filled with water and a healthy squeeze of fresh lemon juice is kept nearby. Then two to three of the tough outer layers are removed, revealing pale pink leaves, which are tender and edible. The closer one peels to the heart, the whiter the bracts. Once peeled, the bracts must immediately be submerged in the lemon water or the torn side will oxidize, turning an innocuous, yet unappetizing sooty color. And there’s one more important precaution: the leaves are mightily attached to the stem base, so unless you have superhumanly strong hands, you’ll need to cut off a little bit of stem as you peel or your hands will be very sore by the time you strip the last leaf.

Beneath every layer lies an orderly row of lithe, yellow-tipped fronds. These are the little buds that eventually become bananas. I tried one, and it tasted bitter like a ripe banana peel, go figure. These smaller flowers are equally incorporated into dishes and discarded. This process of removing the leaves, then the smaller fronds is repeated until the leaves become too small to peel. At this point, just chop off whatever remains of the stem, and slice or dice the smaller leaves and small heart at the center. This method is used in the recipe for Vietnamese Banana Flower Salad below.

Banana flowers are high in vitamins A and C and have modest amounts of calcium and iron. And ladies, listen up, they have even been known to alleviate the pain from menstrual cramps, according to common natural remedy practice.

Banana flowers are commonly used as vegetables for cooking in countries such as Laos, India, Thailand, China, Burma, Philippines, Sri Lanka, and Vietnam, where the recipe below originates. If you’re looking for an easy introduction to this seductive bud and don’t mind fishy flavors, look no further than this savory, nutritious, cold salad. Twist a friend’s arm into being your sous-chef for the rest of the recipe while you prepare the banana flower, and you’ll both be munching on this fresh dish in no time.

Vietnamese Banana Flower Salad adapted from the original recipe on BigOven

Serves two as main dishes.

Kelly Hailstone / Heavy Table

1 tablespoon nuoc mam (fish sauce)
2 tablespoons lime juice
1 tablespoon sugar
1 skinless boneless chicken breast, cooked and finely sliced
1 skinless boneless pork chop, cooked and finely sliced
1 ½ teaspoons dried red pepper flakes or 1 finely chopped chili
1 cup bean sprouts
1 big handful mint and basil, coarsely chopped
¼ cup chopped peanuts
2 tablespoons toasted sesame seeds
2 oranges, sliced into thin wedges, pith and skin removed
1 fresh banana flower
1 lemon (for water mixture)

Combine first eight ingredients in a large bowl. Prepare banana flower according to instructions above, discarding undeveloped baby bananas. As you peel, try to keep leaves as whole as possible. Reserve the lemon water in another medium-sized bowl. Once the leaves are rinsed, stack several on top of one another and slice them crosswise into thin strips. To keep the leaves from turning black, place immediately in the lemon water, turning occasionally. You will have a heaping double handful of sliced banana flower. Let the sliced flower soak in the lemon water for 30 minutes.

Rinse the flower in a colander under running water until the water runs clear. Drain the banana flower and toss it with other ingredients which have been marinating in the large bowl. Sprinkle with the peanuts, oranges, and sesame seeds.

Banana flowers also are available in preserved form and can be used in many recipes to reduce prep time. Soak the dried flowers in cold water for ten minutes and rinse.


Voir la vidéo: Quelles recettes pour les fleurs de sureau? (Décembre 2021).